Maillot or marseille

Le recrutement d’abord : si Nantes bénéficie de l’arrivée de Paul Le Guen la plupart des recrues du tandem Bouyer-Blazevic se révèlent de coûteux échecs comme Diecket ou Milani dès 1988-1989 puis de Dragan Jakovljevic, choisi par Blazevic mais décevant en attaque et bientôt supplanté par le jeune Patrice Loko ou encore de Claude Lowitz, Patrice Eyraud, Thierry Fernier, Jean-Louis Lima, nouveau maillot om sans parler du retour médiatisé mais inutile de Max Bossis après un an de retraite. Paul Le Guen, capitaine, refuse au nom de ses coéquipiers : le FCN s’impose tout de même, 2-1, maillot marseille grâce aux buts de Loko et Christophe Robert.